risques utilisateur iphone perdu

iPhone perdu : quels sont les risques pour l’utilisateur ?

À l’heure actuelle, le vol et la perte d’iPhone sont devenus des problèmes courants. Il existe de nombreuses personnes dans le monde qui subissent le vol de smartphones, en particulier d’iPhone. En effet, la perte d’un iPhone peut être embarrassante, car cela peut porter atteinte à votre vie privée et causer des pertes. Par conséquent, il est important de savoir à temps les risques encourus en cas de perte de son iPhone.

Perte d’un iPhone non verrouillé

La perte d’un iPhone non verrouillé peut entraîner plusieurs risques.

Possibilité de perdre ses e-mails

Les applications de messagerie sont des cibles très importantes en cas de perte d’un iPhone. En effet, elles contiennent généralement des informations susceptibles de nuire à la victime. Vous pouvez avoir plus d’informations ici. Il faut savoir que les e-mails constituent un meilleur point. Les courriels sont l’une des principales formes de récupération de mot de passe utilisées aujourd’hui par :

  • les services de réseaux sociaux ;
  • les banques ;
  • les streamings et plusieurs autres.

Il faut que celui en possession de l’iPhone puisse récupérer ces données par courrier électronique. En effet, il peut demander un nouveau mot de passe et utiliser le processus d’authentification à deux facteurs. Il faut noter qu’il est tout de même possible de localiser un autre iPhone à partir d’un pc.

risque iphone perdu

Possibilité d’arnaque sur les réseaux sociaux

L’utilisation des applications de réseaux sociaux dépend du type de fraude que le nouveau possesseur emploie. Ces applications peuvent être utilisées pour collecter des informations sur les lieux où se trouve la victime. Des informations à de mauvaises fins peuvent être aussi récoltées sur les personnes que l’utilisateur fréquente.

En outre, l’iPhone peut être récupéré par un criminel. Ce dernier peut utiliser ces informations pour diffamer la victime ou des tiers, réaliser des escroqueries d’ingénierie sociale, des extorsions, entre autres crimes. Il urge donc d’utiliser l’option localiser un autre iPhone quand vous êtes dans le cas.

Perdre les données stockage en cloud

En cas de perte d’iPhone, les disques en cloud sont utiles aux criminels. En effet, la plupart des utilisateurs y déposent toutes sortes de fichiers sans se soucier de la sécurité. Les disques peuvent contenir :

  • des factures de cartes de crédit ;
  • des feuilles de calcul budgétaires ;
  • des photos de documents sensibles ;
  • des fichiers de mots de passe et autres.

Ces derniers peuvent être utilisés par des arnaqueurs. Il est donc primordial de situer son iPhone le plus vite possible pour sécuriser ses données.

Perte des données bancaires

Les applications bancaires sont l’une des principales préoccupations des personnes qui perdent leur iPhone de nos jours. Sachez que les applications bancaires sont extrêmement sûres parce qu’elles se préoccupent depuis longtemps de la sécurité des actifs de leurs clients.

La sécurité de la plupart des applications bancaires a atteint une maturité très bénéfique pour tous ceux qui les utilisent et elles ne devraient pas être au centre des préoccupations. Cependant, la vérité est qu’il serait peu probable qu’un criminel puisse compromettre une application bancaire en soi.

Le problème est que tous les éléments mentionnés ci-dessus peuvent entraîner des risques pour la santé financière des victimes puisqu’ils perdent l’accès aux comptes à distance. Ne perdez pas un instant pour situer un iPhone avec l’option de localisation.

Perte d’un iPhone verrouillé

Outre les désagréments subis en cas de perte d’un iPhone non verrouillé, il est important de noter qu’un iPhone verrouillé peut entraîner aussi des risques. Pour les téléphones mobiles bloqués, l’approche des nouveaux possesseurs est généralement un peu différente. En effet, il faut qu’il existe une forme sécurisée de blocage de l’accès, comme un mot de passe ou des données biométriques.

Ainsi, les nouveaux possesseurs sont limités à ce qu’ils peuvent faire sans avoir un accès direct à l’interface de l’appareil. Cependant, des risques peuvent être quand même provoqués à l’encontre des utilisateurs. Dépêchez-vous donc de demander de l’aide pour localiser un autre iPhone avec les outils adaptés.

Le transfert de fichiers

De nombreux appareils ne sont pas configurés ou ne disposent pas d’une fonction permettant d’empêcher le transfert de données dès que l’iPhone est connecté à un ordinateur. Cela permet aux criminels d’accéder librement à tous les fichiers et conduit à des scénarios similaires à ceux mentionnés précédemment.

En possession des fichiers, une recherche d’informations peut permettre aux criminels d’accéder à diverses autres informations et services. Toutefois, ces services peuvent toujours dépendre de l’appareil pour certaines fonctionnalités, ce qui amène d’autres types de risques. L’idéal est de vite localiser un autre iPhone avec un iPhone ou un ordinateur tiers.

Les notifications de l’écran verrouillé

Bien que les notifications d’écran verrouillé ne soient pas aussi importantes lorsqu’il s’agit de perte d’un iPhone, elles peuvent néanmoins être utilisées au profit des nouveaux possesseurs. Si les paramètres des messages ne sont pas adéquats, il est possible de lire une grande partie de la notification entrant sans même avoir à toucher le téléphone.

Cela permet aux nouveaux possesseurs d’accéder sans grand effort aux informations reçues par l’appareil. N’hésitez pas à employer les moyens nécessaires pour situer votre iPhone et sécuriser vos données au plus vite.

Les notifications ecran verrouille

Le transfert de puce

Lors de la perte d’un iPhone, les nouveaux possesseurs se servent souvent du transfert de la puce vers un autre téléphone non verrouillé. Cela leur permet d’avoir accès à davantage d’informations sur la victime. Avec la puce d’un autre appareil, il est possible de connaître le numéro de téléphone lié à l’appareil.

Et à partir de là, une série de recherches peut être effectuée : liens dans les réseaux sociaux, utilisation de services, informations sur les e-mails utilisés et autres. Celles-ci permettent aux nouveaux possesseurs de mettre rapidement la main sur tout. Toutefois, il existe des manœuvres pour situer son iPhone afin d’empêcher toutes ces actions.

La perte d’un iPhone peut entraîner de nombreux risques. Cependant, il est bel et bien possible d’utiliser un outil adéquat ou un iPhone pour localiser un autre iPhone et protéger ses données.

  • M.t.s. Echelle Fixe Aluminium Sur Porte Droite (attention : Risque D'endommager La Porte)
    les galeries MTS en acier galvanisé sont optimisées pour une utilisation professionnelle des plus exigeantes. Chaque produit MTS de cette gamme est conçu pour résister au temps grâce à une galvanisation à chaud à l'extérieur et à l'intérieur des tubes. Les éléments sont soudés et pré-assemblés pour garantir une sécurité optimale et un montage simple et rapide.
    359,95 €
  • Microsoft Windows Server 2019 Rds/tse User Cal 50 Utilisateurs
    Windows Server 2019 RDS/TSE User CAL : Chaque utilisateur ou poste de travail nécessite une licence pour accéder aux programmes sur le serveur, il est important de se demander quels sont les besoins en termes de licences d'accès client (CAL) pour ses systèmes d'exploitation et serveurs. Un CAL est une licence d'accès client, c'est-à-dire qu'elle accorde l'accès à certains logiciels serveur de Microsoft. En d'autres termes, les licences d'accès client permettent aux utilisateurs et aux appareils d'utiliser les services du logiciel serveur. Si vous achetez un serveur HP ProLiant ou Dell PowerEdge avec une licence Windows Server 2019 Standard ou Datacenter, vous devrez acquérir également le nombre de droit d'accès (CAL) au serveur correspondant aux utilisateurs ou postes de travail. Ce sont les CAL qui vont accorder ces droits. Un CAL n'est pas un produit logiciel, il s'agit d'une licence qui donne à un utilisateur le droit d'accès aux services sur le serveur. Il existe différents types de licences d'accès client : Le premier type sont les CAL périphériques (Device). Elles sont nécessaires pour n'importe quel dispositif, utilisé pour accéder aux serveurs. Les CAL périphériques sont la solution la plus économique et la plus facile à administrer pour une organisation où il y a plusieurs utilisateurs par un poste donné, comme, par exemple, des travailleurs postés. Un CAL par périphérique permet à un poste de travail (utilisé par n'importe quel utilisateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. Deuxième type c'est les CAL utilisateurs (User). Ces licences donnent les droits d'accès à chaque utilisateur nommé ayant accès aux serveurs à partir de n'importe quel appareil. Cette solution est la plus économique et simple à gérer pour une organisation avec de nombreux employés itinérants qui ont besoin d'accéder au réseau d'entreprise à partir des périphériques inconnus ou des employés qui accèdent au réseau via plusieurs appareils. Alors, si le nombre d'utilisateurs est inférieur au nombre d'appareils, les CAL utilisateurs sont un choix plus économique. Un CAL par utilisateur permet à un utilisateur (à partir de n'importe quel ordinateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. En plus des CAL périphérique et des CAL utilisateur, il existe un troisième type de CAL, CAL RDS signifiant Remote Desktop Services ou en français Services de Bureau à distance. Les CAL RDS sont nécessaires si l'utilisateur ou le dispositif utilisent la fonctionnalité de Terminal Server de Windows Server 2016 ou 2019. Un CAL RDS permet de se connecter à distance aux serveurs et applications de l'entreprise. Guide d'achat simplifié : Situation 1 : Vous avez besoin d'un accès serveur au sein d'une structure auquel les employés seront amenés à se connecter depuis différent périphérique et réseau connu ou inconnu du serveur. il est recommandé d'utiliser des licences User (utilisateur). Situation 2 : Vous avez besoin d'un accès serveur au sein d'une structure et sur un même réseau...
    6 365,47 €
  • Microsoft 5 Cal Licences D'accès Client Utilisateurs En Remote Desktop Services Pour Windows 2019 Server
    Windows Server 2019 RDS/RDP/TSE Utilisateur CAL Chaque utilisateur ou poste de travail nécessite une licence pour accéder aux programmes sur le serveur, il est important de se demander quels sont les besoins en termes de licences d'accès client (CAL) pour ses systèmes d'exploitation et serveurs. Aujourd'hui, nous allons expliquer ce que sont exactement les CAL et quels sont leurs différents types. Une CAL est une licence d'accès client, c'est-à-dire qu'elle accorde l'accès à certains logiciels serveur de Microsoft. En d'autres termes, les licences d'accès client permettent aux utilisateurs et aux appareils d'utiliser les services du logiciel serveur. Par exemple, si vous achètez un serveur HP ProLiant ou Dell PowerEdge  avec une licence Windows Server 2008,2012,2016, 2019 Standard* ou Datacenter*, Vous devrez acquérir également le nombre de droit d'accès (CAL) au serveur correspondant aux utilisateurs ou postes de travail. Ce sont les CAL qui vont accorder ces droits. Il existe différents types de licences d'accès client. Le premier type sont les CAL périphérique (Device). Elles sont nécessaires pour n'importe quel dispositif, utilisé pour accéder aux serveurs. Les CAL périphérique sont une solution la plus économique et la plus facile à administrer pour une organisation où il y a plusieurs utilisateurs par un poste donné, comme, par exemple, des travailleurs postés. Un CAL par périphérique permet à un poste de travail (utilisé par n'importe quel utilisateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. Deuxième type c'est les CAL utilisateur (User). Ces licences donnent les droits d'accès à chaque utilisateur nommé ayant accès aux serveurs à partir de n'importe quel appareil. Cette solution est la plus économique et simple à gérer pour une organisation avec de nombreux employés itinérants qui ont besoin d'accéder au réseau d'entreprise à partir des périphériques inconnus ou des employés qui accèdent au réseau via plusieurs appareils. Alors, si le nombre d'utilisateurs est inférieur au nombre d'appareils, les CAL utilisateur sont un choix plus économique. Un CAL par utilisateur permet à un utilisateur (à partir de n'importe quel ordinateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. En plus des CAL périphérique et des CAL utilisateur, il existe un troisième type de CAL, CAL RDS signifiant Remote Desktop Services ou en français Services de Bureau à distance. Les CAL RDS sont nécessaires si l'utilisateur ou le dispositif utilisent la fonctionnalité de Terminal Server de Windows Server 2008,2012,2016,2019 R2. Permet de se connecter à distance aux serveurs et applications de l'entreprise.
    682,48 €
  • Microsoft Windows 2019 Serveur Remote Desktop Services - 50 Rds Utilisateurs Cal
    Windows Server 2019 RDS/TSE User CAL : Chaque utilisateur ou poste de travail nécessite une licence pour accéder aux programmes sur le serveur, il est important de se demander quels sont les besoins en termes de licences d'accès client (CAL) pour ses systèmes d'exploitation et serveurs. Un CAL est une licence d'accès client, c'est-à-dire qu'elle accorde l'accès à certains logiciels serveur de Microsoft. En d'autres termes, les licences d'accès client permettent aux utilisateurs et aux appareils d'utiliser les services du logiciel serveur. Si vous achetez un serveur HP ProLiant ou Dell PowerEdge avec une licence Windows Server 2019 Standard ou Datacenter, vous devrez acquérir également le nombre de droit d'accès (CAL) au serveur correspondant aux utilisateurs ou postes de travail. Ce sont les CAL qui vont accorder ces droits. Un CAL n'est pas un produit logiciel, il s'agit d'une licence qui donne à un utilisateur le droit d'accès aux services sur le serveur. Il existe différents types de licences d'accès client : Le premier type sont les CAL périphériques (Device). Elles sont nécessaires pour n'importe quel dispositif, utilisé pour accéder aux serveurs. Les CAL périphériques sont la solution la plus économique et la plus facile à administrer pour une organisation où il y a plusieurs utilisateurs par un poste donné, comme, par exemple, des travailleurs postés. Un CAL par périphérique permet à un poste de travail (utilisé par n'importe quel utilisateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. Deuxième type c'est les CAL utilisateurs (User). Ces licences donnent les droits d'accès à chaque utilisateur nommé ayant accès aux serveurs à partir de n'importe quel appareil. Cette solution est la plus économique et simple à gérer pour une organisation avec de nombreux employés itinérants qui ont besoin d'accéder au réseau d'entreprise à partir des périphériques inconnus ou des employés qui accèdent au réseau via plusieurs appareils. Alors, si le nombre d'utilisateurs est inférieur au nombre d'appareils, les CAL utilisateurs sont un choix plus économique. Un CAL par utilisateur permet à un utilisateur (à partir de n'importe quel ordinateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. En plus des CAL périphérique et des CAL utilisateur, il existe un troisième type de CAL, CAL RDS signifiant Remote Desktop Services ou en français Services de Bureau à distance. Les CAL RDS sont nécessaires si l'utilisateur ou le dispositif utilisent la fonctionnalité de Terminal Server de Windows Server 2016 ou 2019. Un CAL RDS permet de se connecter à distance aux serveurs et applications de l'entreprise. Guide d'achat simplifié : Situation 1 : Vous avez besoin d'un accès serveur au sein d'une structure auquel les employés seront amenés à se connecter depuis différent périphérique et réseau connu ou inconnu du serveur. il est recommandé d'utiliser des licences User (utilisateur). Situation 2 : Vous avez besoin d'un accès serveur au sein d'une structure et sur un même réseau...
    6 365,47 €
  • Microsoft Windows Server 2008 User Cal 5 Utilisateurs
    Windows Server 2008 USER CAL Chaque utilisateur ou poste de travail nécessite une licence pour accéder aux programmes sur le serveur, il est important de se demander quels sont les besoins en termes de licences d'accès client (CAL) pour ses systèmes d'exploitation et serveurs. Aujourd'hui, nous allons expliquer ce que sont exactement les CAL et quels sont leurs différents types. Une CAL est une licence d'accès client, c'est-à-dire qu'elle accorde l'accès à certains logiciels serveur de Microsoft. En d'autres termes, les licences d'accès client permettent aux utilisateurs et aux appareils d'utiliser les services du logiciel serveur. Par exemple, si vous achètez un serveur HP ProLiant ou Dell PowerEdge  avec une licence Windows Server 2008,2012,2016 Standard* ou Datacenter*, Vous devrez acquérir également le nombre de droit d'accès (CAL) au serveur correspondant aux utilisateurs ou postes de travail. Ce sont les CAL qui vont accorder ces droits. Il existe différents types de licences d'accès client. Le premier type sont les CAL périphérique (Device). Elles sont nécessaires pour n'importe quel dispositif, utilisé pour accéder aux serveurs. Les CAL périphérique sont une solution la plus économique et la plus facile à administrer pour une organisation où il y a plusieurs utilisateurs par un poste donné, comme, par exemple, des travailleurs postés. Un CAL par périphérique permet à un poste de travail (utilisé par n'importe quel utilisateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. Deuxième type c'est les CAL utilisateur (User). Ces licences donnent les droits d'accès à chaque utilisateur nommé ayant accès aux serveurs à partir de n'importe quel appareil. Cette solution est la plus économique et simple à gérer pour une organisation avec de nombreux employés itinérants qui ont besoin d'accéder au réseau d'entreprise à partir des périphériques inconnus ou des employés qui accèdent au réseau via plusieurs appareils. Alors, si le nombre d'utilisateurs est inférieur au nombre d'appareils, les CAL utilisateur sont un choix plus économique. Un CAL par utilisateur permet à un utilisateur (à partir de n'importe quel ordinateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. En plus des CAL périphérique et des CAL utilisateur, il existe un troisième type de CAL, CAL RDS signifiant Remote Desktop Services ou en français Services de Bureau à distance. Les CAL RDS sont nécessaires si l'utilisateur ou le dispositif utilisent la fonctionnalité de Terminal Server de Windows Server 2008,2012,2016 R2. Permet de se connecter à distance aux serveurs et applications de l'entreprise.
    149,00 €
  • Microsoft Windows Server 2016 Rds/tse User Cal 50 Utilisateurs
    Windows Server 2016 RDS/RDP/TSE User CAL Chaque utilisateur ou poste de travail nécessite une licence pour accéder aux programmes sur le serveur, il est important de se demander quels sont les besoins en termes de licences d'accès client (CAL) pour ses systèmes d'exploitation et serveurs. Aujourd'hui, nous allons expliquer ce que sont exactement les CAL et quels sont leurs différents types. Une CAL est une licence d'accès client, c'est-à-dire qu'elle accorde l'accès à certains logiciels serveur de Microsoft. En d'autres termes, les licences d'accès client permettent aux utilisateurs et aux appareils d'utiliser les services du logiciel serveur. Par exemple, si vous achètez un serveur HP ProLiant ou Dell PowerEdge  avec une licence Windows Server 2008,2012,2016 Standard* ou Datacenter*, Vous devrez acquérir également le nombre de droit d'accès (CAL) au serveur correspondant aux utilisateurs ou postes de travail. Ce sont les CAL qui vont accorder ces droits. Il existe différents types de licences d'accès client. Le premier type sont les CAL périphérique (Device). Elles sont nécessaires pour n'importe quel dispositif, utilisé pour accéder aux serveurs. Les CAL périphérique sont une solution la plus économique et la plus facile à administrer pour une organisation où il y a plusieurs utilisateurs par un poste donné, comme, par exemple, des travailleurs postés. Un CAL par périphérique permet à un poste de travail (utilisé par n'importe quel utilisateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. Deuxième type c'est les CAL utilisateur (User). Ces licences donnent les droits d'accès à chaque utilisateur nommé ayant accès aux serveurs à partir de n'importe quel appareil. Cette solution est la plus économique et simple à gérer pour une organisation avec de nombreux employés itinérants qui ont besoin d'accéder au réseau d'entreprise à partir des périphériques inconnus ou des employés qui accèdent au réseau via plusieurs appareils. Alors, si le nombre d'utilisateurs est inférieur au nombre d'appareils, les CAL utilisateur sont un choix plus économique. Un CAL par utilisateur permet à un utilisateur (à partir de n'importe quel ordinateur) d'accéder ou utiliser le logiciel serveur. En plus des CAL périphérique et des CAL utilisateur, il existe un troisième type de CAL, CAL RDS signifiant Remote Desktop Services ou en français Services de Bureau à distance. Les CAL RDS sont nécessaires si l'utilisateur ou le dispositif utilisent la fonctionnalité de Terminal Server de Windows Server 2008,2012,2016 R2. Permet de se connecter à distance aux serveurs et applications de l'entreprise.
    1 549,00 €

A lire également