Quel traitement pour venir à bout d’une hernie discale ?

La hernie discale est l’une des raisons des problèmes de dorsale. Cette condition est causée par le déplacement de l’un des disques intervertébraux. Une lombalgie ou une sciatique est le symptôme le plus courant de cette maladie du disque intervertébral. Le traitement d’une hernie discale est déterminé par son emplacement, la gravité des symptômes et le niveau d’activité que mène le malade quotidiennement.

La prise de médicaments antalgiques et anti-inflammatoires

Le premier traitement pour venir à bout d’une hernie discale revient à l’utilisation des analgésiques ainsi que des anti-inflammatoires non stéroïdiens. Le paracétamol, la codéine, le tramadol ou l’ibuprofène sont des médicaments utilisés pour soulager la lombalgie et l’inflammation. Des relaxants musculaires peuvent également être prescrits si les muscles dorsaux se retrouvent contractés. 

Afin de surmonter les douleurs persistantes, une injection péridurale de corticoïdes ou d’antalgiques est parfois prescrite. Pour bénéficier des meilleurs soins, adressez-vous à la meilleure clinique du dos bordeaux. Selon la situation, le médecin qui vous suit peut vous faire des recommandations sur votre manière de vivre pour aider à diminuer la douleur et éviter une récidive.

La nucléolyse

Il est également possible de surmonter une hernie discale en injectant des enzymes dans le disque intervertébral. La nucléolyse implique la destruction des noyaux des disques intervertébraux en injectant une enzyme appelée chymopapaïne contenue dans la papaye. 

Ces enzymes détruisent les parties hernies du disque intervertébral qui compriment les nerfs, empêchant ainsi une future opération chirurgicale. On enregistre jusqu’à 90 % d’efficacité pour ce traitement. Cependant, les enzymes sont de moins en moins utilisées car elles peuvent provoquer des réactions allergiques importantes pour les patients. 

La physiothérapie 

Votre médecin traitant peut également vous recommander des séances de massage ou de kinésithérapie dans le cadre de votre traitement pour une hernie discale. Le but de la prescription est d’éviter que les muscles autour du disque endommagé ne se contractent définitivement sous l’influence de la douleur ressentie. Ceci aurait pour conséquence une augmentation de la pression sur le disque et il s’en suivra des symptômes douloureux. 

Pour remédier à cela, les physiothérapeutes peuvent également utiliser la technologie des ultrasons. En outre, ils conseillent aussi aux malades d’effectuer des mouvements conçus pour détendre les muscles et renforcer le dos et l’abdomen. Ils donnent aussi des recommandations sur les postures adéquates pour soulever des poids et effectuer des gestes quotidiens.  

La chirurgie de l’hernie discale

Lorsque la douleur du dos persiste et est gênante ou quand les symptômes deviennent graves, une intervention chirurgicale peut être utilisée. Des cas très particuliers peuvent se présenter. Par exemple, le cas où les fibres nerveuses responsables du mouvement sont comprimées et provoquent une paralysie, ou lorsque la hernie discale intervertébrale devient chronique et gêne la vie quotidienne. 

Dans ce cas, une intervention chirurgicale peut être utilisée pour éliminer la compression et prévenir une récidive. Ce traitement n’est nécessaire que dans peu de cas, elle est donc encore relativement rare. Les techniques chirurgicales sont nombreuses et en constante évolution. Leur objectif principal est de retirer la hernie discale et de la remplacer. 

A lire également