Fame project » Environnement » Comment envisager une rénovation énergétique dans sa maison ?
rénovation énergétique

Comment envisager une rénovation énergétique dans sa maison ?

La rénovation énergétique est une démarche qui consiste à améliorer les performances énergétiques des bâtiments existants. En tant que telle, elle n’est pas une chose anodine, car il y a de nombreux points à prendre en compte. Pour cela, lorsque vous envisagez d’effectuer une rénovation énergétique de votre maison, vous devez suivre des étapes bien succinctes. Mais lesquelles sont-elles ? Obtenez la réponse dans cet article. 

Réaliser un état des lieux et un audit thermique 

Il s’agira avant tout d’identifier le niveau de performance du logement en question afin de pouvoir agir en conséquence. Dans cette démarche, on dit d’un bâtiment  qu’il est énergivore lorsqu’il y a d’importantes filtrations d’air. Mais aussi lorsqu’il y a une lumière allumée en permanence dans les pièces inoccupées, une isolation faible et des appareils laissés en veille. 

Ensuite, un bâtiment à efficacité moyenne est celui qui dispose d’une isolation minimum, mais avec des ponts thermiques. On y note aussi la présence de VMC mais accompagné d’infiltrations d’air, d’appareils électriques souvent débranchés et d’un éclairage rarement allumé dans les pièces non occupées. 

Enfin, les logements économes sont ceux qui présentent une bonne isolation, de faibles infiltrations d’air et des appareils électriques toujours débranchés. À cela s’ajoute des lumières éteintes en cas d’absence ainsi que des mousseurs et limiteurs de débit d’eau. Dans certains cas, les bâtiments économes sont caractérisés par l’utilisation d’énergie solaire via l’installation de panneau solaire. Vous êtes sûrs d’avoir ce genre de bâtiments avec JPSUN qui est un expert du domaine.

Définir les travaux prioritaires 

Après avoir effectué un état des lieux, il faut déterminer les travaux prioritaires. Il s’agit entre autres de : 

L’installation de panneau solaire

L’énergie solaire est une excellente solution pour renforcer les performances énergétiques de votre logement et réduire les factures d’électricité. Pour y parvenir, il faut faire appel à des experts d’installation solaire comme JPSUN qui pourront intervenir efficacement. 

Avec l’installation de panneau solaire, vous gagnez en énergie, mais également en argent. Non seulement vous devenez autonome sur le plan énergétique, mais vous pouvez également vendre le surplus d’électricité non consommée. Vous ne serez donc plus dépendant des fournisseurs d’énergie et vous gagnerez des compléments de revenus. 

L’isolation 

En dehors de l’installation de panneau solaire, il y a également l’isolation qui est un ouvrage important. Sachant que le chauffage représente 2/3 des dépenses énergétiques d’un logement, il est essentiel d’y prêter une grande attention. D’ailleurs, l’ADEME affirme qu’une bonne isolation permet de diminuer la consommation énergétique de 60 % voire plus.

Il existe plusieurs types d’isolation que vous pouvez envisager comme l’isolation des combles ou de la toiture. Celle-ci permet d’éviter les déperditions de chaleur par le toit qui sont très considérables. Il y a également l’isolation par l’extérieur

Pour connaitre les postes à privilégier dans le cadre de l’isolation, il est conseillé de faire un audit thermique. Par la suite, il faudra choisir des matières isolantes de qualité qui offrent de grandes performances. 

rénovation énergétique

 

La ventilation 

Si vous avez déjà conclu des travaux d’installation de panneau solaire, il faut aussi penser à la ventilation. L’idéal est de mettre en place un système performant assurant une protection contre les problèmes d’humidité. Vous avez alors le choix entre la ventilation par insufflation et la VMC simple flux. La version la plus recommandée par l’agence ADEME est la VMC double flux avec récupération de chaleur ou la VMC hygro B simple flux. 

Vous l’aurez compris, après les travaux d’énergie solaire et d’isolation, la ventilation constitue la phase suivante. 

Le système de chauffage 

Après avoir réglé les questions de l’installation de panneau solaire, de l’isolation et de la ventilation, vous devez penser au chauffage. En ce sens, il est important d’opter pour des systèmes performants tels que les chaudières à condensation. Celles-ci sont très pratiques surtout si vous choisissez une énergie fossile comme le gaz ou encore le fioul. On distingue également les modèles à ventouse qui sont très économes. 

Par ailleurs, il est primordial de bien choisir l’énergie pour la rénovation énergétique. Tournez-vous alors vers les énergies renouvelables comme l’énergie solaire ou encore le chauffage au bois.

Se renseigner sur les aides financières

Pour faire des économies financières sur vos travaux de rénovation énergétique, renseignez-vous sur les aides financières. Il existe à ce jour plusieurs dispositifs mis en place pour financer la rénovation énergétique des logements. 

On peut d’ailleurs citer le programme Habiter Mieux, Ma Prime Rénov, l’Eco-prêt à taux zéro, les certificats d’économie d’énergie… Il s’agit d’aides qui requièrent le respect de conditions spécifiques. Prenez alors le temps de vous informer pour vérifier votre éligibilité. De plus, notez que le montant des primes en fonction de la performance énergétique des ouvrages et des revenus du ménage. 

Par exemple, Ma Prime Rénov’ est destinée aux logements occupés en tant que résidences principales. Elle peut aussi servir au financement de travaux de rénovation des parties communes d’une propriété. En ce qui concerne l’aide Habiter mieux, il s’adresse aux habitations datant de plus de 15 ans et occupées comme résidences principales

Pour ce qui est de l’écoprêt à taux zéro, il s’adresse à toute maison ou appartement déclaré comme logement principal et achevé avant le 1er janvier 1990. Quant à la TVA 5,5 %, elle est accessible aux habitations achevées depuis plus de 2 ans et servant de résidence principale ou secondaire.