différence entre vision infrarouge et imagerie thermique

Quelles différences y a-t-il entre la vision infrarouge et l’imagerie thermique ?

Le désir ou la nécessité de mieux percevoir les réalités autour de l’Homme (même la nuit) a induit la création de certains appareils. Il s’agit entre autres des appareils photo, des caméras, des jumelles, des lunettes de vision, etc. Chacun de ces appareils est conçu avec une technologie de base spécifique. Parmi lesdites technologies, on distingue la vision infrarouge et l’imagerie thermique. Mais quelle est la différence entre ces deux technologies de vision nocturne ? Lisez cet article pour la découvrir.

La vision infrarouge : de quoi s’agit-il et comment ça fonctionne ?

La vision infrarouge est une technologique qui permet aux appareils ou aux jumelles visions nocturnes de capter de la lumière dite infrarouge. Il s’agit de rayonnements électromagnétiques de même nature que la lumière visible, mais ne pouvant être perçue par l’œil nu (car leurs longueurs d’onde sont d’ordre microscopique [10-6]). Ainsi, les appareils utilisant la vision infrarouge se servent de petites quantités de lumière qu’ils amplifient pour créer des images bien visuelles, la nuit. C’est cette technologie qu’utilisent les jumelles infrarouges.

Cependant, les caméras ou les jumelles qui ont été confectionnées à partir de cette technologie ne peuvent produire une image en absence totale de lumière. De même, leurs performances seront très réduites lorsqu’il n’y a pas assez de lumière, ou quand celle-ci est trop forte comme au crépuscule. C’est ce qui fait la différence entre la vision infrarouge et l’imagerie thermique.

vision infrarouge

L’efficacité des appareils à vision infrarouge dépend de la qualité de la lumière réfléchie

Jusqu’à ce jour, la performance des dispositifs utilisant la vision infrarouge est limitée par la force et la quantité de la lumière réfléchie. Toutefois, certains appareils à vision infrarouge sont capables de produire leurs propres lumières qu’ils réfléchissent par projection de faisceau d’énergie sur les objets à visionner. L’énergie ainsi projetée a une longueur d’onde proche de l’infrarouge.

L’objet ayant reçu ce faisceau énergétique le reflète sous forme de lumière perceptible par les appareils. Cela fonctionne certes, mais vous devez retenir que l’image ne sera produite qu’en présence d’une bonne qualité de lumière réfléchie et surtout, grâce à un bon contraste.

Le contraste

Lorsque l’objet n’a pas un bon contraste, il est impossible d’avoir une bonne vision. Vous remarquerez que les objets de couleurs blanches ont généralement beaucoup de contraste lorsqu’ils sont vus sur un fond noir ou sombre. En revanche, vous aurez plus de difficulté à voir un objet sombre sur un tel fond. Cela signifie que ce dernier à un contraste faible. Ainsi, un faible contraste réduit considérablement la perception d’une image à l’infrarouge.

Cependant, l’imagerie thermique fonctionne sur la base de la signature thermique des objets observés. Les images produites sont nettes même en absence totale de lumière.

L’imagerie thermique : de quoi s’agit-il et comment ça fonctionne ?

L’imagerie thermique est produite via des capteurs, à partir de la chaleur et non d’une lumière. Cette chaleur est encore appelée énergie thermique. Ce qui fait la particularité des caméras thermiques ou des jumelles nocturnes à imagerie thermique est qu’ils arrivent à détecter bien plus que la chaleur. En effet, ils captent même les minuscules différences de chaleur aussi petites que 0,01 °C. Ils les affichent ensuite comme des nuances de gris ou de diverses couleurs.

Chaque objet ayant une température spécifique (signature thermique) est différemment perçu dans son environnement. Les différences de températures (même de l’ordre de dizaines de microns) ainsi observées dans ledit environnement créent des contrastes nettement visibles par l’imagerie thermique.

imagerie thermique

Principes de l’imagerie thermique                     

Tout objet dans la vie quotidienne dégage de la chaleur. Ils émettent tous une énergie thermique qui devient plus intense lorsque la chaleur augmente. En outre, deux objets avec des signatures thermiques différentes apparaissent clairement sur un capteur même en l’absence de lumière : c’est l’imagerie thermique. En effet, l’imagerie thermique émane d’une combinaison de sources de chaleur en fonction de ce que vous regardez dans le temps et dans l’espace.

Détection des nuances thermique

Il existe des choses qui créent elles-mêmes leur propre chaleur de façon mécanique ou biologique. Il s’agit par exemple, des animaux à sang chaud (comme les humains et les chiens), des machines et des moteurs. Cependant, il y en a d’autres qui absorbent la chaleur du soleil au cours de la journée pour la diffuser plus tard dans la nuit. Il faut noter que l’absorption se fait de différentes manières. Ainsi, les températures émises ne sont pas les mêmes. Avec l’imagerie thermique, toutes ces nuances sont détectées.

Cela peut sembler très complexe certes, mais les jumelles à imagerie thermique procurent une facilité d’usage exceptionnel. Elles vous offriront des images claires que vous comprendrez facilement. En réalité, si vous regardez la télévision et que vous êtes capable de cerner les images, alors, vous pourrez aisément comprendre les images obtenues par imagerie thermique.

En somme, il faut retenir qu’il existe une grande différence entre l’imagerie thermique et la vision infrarouge. L’imagerie thermique se produit avec la signature thermique ou la chaleur. Par contre, pour obtenir une vision infrarouge, il faut de la lumière et du contraste.

  • FLIR Monoculaire à Imagerie Thermique SCOUT TK
    Bande de fréquences 7,5 à 13,5 µm, Écran LCD de 640 × 480, Champ de vision (CdV) 20º × 16º
    679,00 €
  • PULSAR Monoculaire à Imagerie Thermique Axion 2 LRF XG35
    Zoom variable de 2x à 8x, Champ de vision de plus de 10 degrés, Une sélection de 8 palettes couleurs
    2 790,00 €
  • ATN Torche Infrarouge Sioux IR 850 à longue portée pour vision nocturne AGM
    Cette puissante torche IR (Illuminateur Infrarouge) Sioux 850  permet d'augmenter considérablement la visibilité de votre équipement de vision nocturne dans des conditions de lumière très faible ou dans l'obscurité ...
    195,00 €
  • Il fanale Borgo T TE 2L - Cristal/Cuivre - Il fanale
    Poteau d'extérieur à deux lumières
    1 463,90 € 1 830,00 € -20%
  • BlackStone Perche thermique Blackstone BC4S 320 L - arbre en trois parties - moteur thermique 4T 31cc - Multifonction
    Activation thermique, Poignée Standard, Tige de rallonge- longueur 80, Tête avec inclinaison réglable, Configuration perche élagueuse Sur perche, Type de moteur 4 temps, Cylindrée 31cm³, Puissance nominale 0.9HP, Arbre à 2 parties (séparables), Type de lame standard, Pas de chaîne 3/8'', Longueur de la lame 25cm, Tête élagueuse orientable, Poids 9.1Kg
    195,62 €
  • GeoTech Taille-haie thermique sur perche GeoTech 2T GT-2 58 L- 58 cm3
    Activation thermique, Pays de fabrication Chine, Poignée Standard, Type de moteur 2 temps, Cylindrée 58cm³, Puissance nominale 3.48HP, Type de transmission arbre rigide, Diamètre perche 28mm, Arbre à 2 parties (séparables), Longueur lame de coupe 56cm, Écart des dents 31mm, Diamètre branche - Max 25mm
    193,88 € 215,90 € -10%

A lire également